• Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Voilà la bicoque que Parthenia m'a alloué pour cette génération (elle avait trop la flemme de m'en construire une !). Ça aurait pu être pire ! En plus, elle est livrée toute faite, kit en main * ouais, je sais il est tout pourri mon jeu de mot* mais promis, je vais arrêter là mes blagues. Pas envie d'être redirigé vers la branche "comique", car c'est toujours plus facile de tomber les damoiselles avec une guitare à la main. Enfin, c'est ce que Parthenia m'a assuré...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    En parlant de guitare, c'est le moment de décrocher un emploi dans la carrière "Artiste". Surtout qu'il ne me reste plus que 2118 § en poche ! Et je vais devoir m'acheter une guitare... et un poste radio pour valider une étape de mon aspi (ouais je suis déjà à fond dans le challenge !).

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    D'ailleurs, la guitare aussitôt achetée, je m'entraîne dessus. J'ai envie d'enchaîner les promotions et m'acheter des meubles un peu moins cheap. Surtout un lit avec un matelas plus confortable si je ne veux pas me réveiller tous les matins avec l'état d'esprit "tendu". Bon là, ce sont mes fausses notes qui  pourraient occasionner cet état d'esprit. Même moi, j'ai les oreilles qui saignent, c'est pour dire ! Mais comme on a coutume de dire : "Willow Creek ne s'est pas faite en un jour !" ou quelque chose dans ce genre...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Une pause salvatrice (pas la pause suspension d'activité mais la pause en musique, vous savez, celle qui équivaut à une ronde, enfin vous voyez quoi ?!? pas une ronde comme Blandine Epicétou mais la ronde comme la figure de note quoi ! Remarque, Blandine ne m'aurait pas déplu mais il paraît qu'elle s'est casée avec un barbu mélomane. J'espère que j'aurai la chance de rencontrer une femme aussi épatante ! ) Bref... je disais donc que ma pause salvatrice m'a permis d'entendre la sonnette de la porte d'entrée. J'avoue qu'en voyant l'allure de mon visiteur, j'ai hésité à lui ouvrir...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    J'apprends que c'est une tradition pour les voisins de se présenter au nouveau venu  (tiens, mais il devait pas y avoir un cake aux fruits ?) et que ledit voisin s'appelle Johnny Zest

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Non seulement Johnny est mon voisin mais je découvre qu'il est également mon collègue ! J'ai bien fait de lui ouvrir finalement !

    Par contre, il me plante en plein milieu de ma phrase pour se diriger au fond du salon, là où j'ai posé mon poste de radio à même le sol. Sans façon, il l'allume pour se trémousser sur une musique pop. Euh, je suis si inintéressant que cela ?

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà ! Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Je finis par le rejoindre et danser avec lui, car comme on dit : "A Oasis Springs, fais comme les Springsois."... ou quelque chose de ce goût...

    Le lendemain, je reviens du travail avec une promotion (et une prime de 451§) ! Je n'en reviens pas de ma bonne fortune! Il commence bien ce challenge!

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Aussi je décide de fêter ça à l'Eruption solaire, un bar à cocktails, et j'invite Johnny à m'y rejoindre. En même temps, c'est le seul Sim que je connais...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Le courant passe vraiment bien entre nous, mais cette fois, c'est moi qui le plante au milieu d'un éclat de rire pour aller interpréter quelques morceaux de musique sur la scène de l'Eruption solaire.

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Comme vous le savez sans doute, un musicos, ça a toujours beaucoup de succès auprès des femmes, et Parthenia me presse pour que je rencontre rapidement la future mère de mes enfants.

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Pour l'instant, seul un homme regarde...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Mon public s'est élargi, mais n'est toujours composé que d'hommes et d'une vieille femme !

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Toujours aucune candidate potentielle à l'horizon : la vieille femme a été remplacée par une autre, accompagnée d'une femme mariée...

    Je continue cependant à jouer pendant des heures, ne voulant pas m'avouer vaincu malgré la nuit qui tombe et l'échec de plus en en plus évident de ma démarche...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    Or, l'œil de lynx de Parthenia a repéré à travers la vitre du bar une jeune simette qui remonte l'avenue, et ma créatrice m'oblige à lâcher ma guitare pour lui courir après. Franchement, je n'ai guère envie de lui obéir mais j'ai trop peur des représailles ! Comment vais-je bien pouvoir aborder cette inconnue ? En plus, elle va sûrement avoir peur de moi... ou me prendre pur un dragueur relou ! Comme j'aimerais pouvoir me téléporter ailleurs... Par le grand plumbob, vite vite vite, dis quelque chose, elle te fixe là.

    « Est-ce que t’as un pansement ? Je viens de m’écorcher le genou en tombant pour toi. »
    Si cette phrase lui fait esquisser un petite sourire, c’est qu'elle est vraiment pas difficile ! Next !

    « On m’a toujours dit de suivre mes rêves alors ce soir je te suis »
    Elle risque de me répondre qu'elle, elle fuit les cauchemars comme moi !

    « Tu ne dois sûrement pas embrasser les inconnus. Donc je me présente… » 
    Non trop sûr de soi. Elle pourrait me rétorquer, avec raison, qu’un gentleman n’est pas censé adresser la parole à une fille qui ne lui a pas été présentée...

    « Vous êtes une dynamite de beauté, surtout n’explosez pas, sinon je vais mourir ! »
    Euh... un peu trop violent !

    « Excuse moi, je suis perdu, tu peux m’indiquer le chemin qui mène à ton coeur ? »
    Là, elle va me prendre pour un aventurier échappé de Pekin Express

    « On s’est déjà vu quelque part, non ? Tu ressembles énormément à ma prochaine petite copine ! »
    Non, beaucoup beaucoup beaucoup trop prétentieux !

    « Excuse-moi t’aurais pas l’heure ? Parce que depuis que je t’ai vu j’ai perdu la notion du temps. »
    Vu, déjà vu, archi vu !

    « Hé, salut, je lui fais en désespoir de cause. J’étais en train de marcher dans la rue quand je t’ai vue [Techniquement c'est Parthenia qui t'a aperçue, mais comme elle me contrôle... (jusqu'à choisir la couleur de mes caleçons, hein !)... j'ai dû suivre le mouvement !!!!!! ]. J’ai hésité à venir te parler, mais je me suis dis que si je ne le faisais pas, j’aurais plein de regrets en rentrant chez moi ce soir [Traduction : Parthenia m'aurait pourri ma life jusqu'à la 13è génération !]. Alors me voici...

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    — Salut, Dina ! Dis, il t'embête le blondinet ? T'as besoin que je t'aide à t'en débarrasser ?
    — Non, merci Don, je gère ! »

    Tracklist number one : Oasis Springs, me voilà !

    La jeune femme a attendu que ledit Don s'éloigne avant de me demander d'un air un peu hautain :

    « Donc, nous en étions où ? Ah oui, à vos regrets... Et, qu'est-ce qui vous fait penser que je pourrais partager le même genre de regrets ?
    Euh... je sais pas... euh... j'espérais que vous soyez... euh... libre... et euh...
    Effectivement je suis libre, et vous, vous êtes libre ?
    Euh... oui, oui, je suis libre ! Y'a pas plus libre que moi !
    — Et bien, vive la liberté alors ! »

    Celle-là, je l'ai bien mérité ! Et elle m'a dépassé sans un regard en arrière, me laissant le regret brûlant mais sincère de m'être conduit à son égard comme un vulgaire dragueur à la noix... PARTHENIA, JE TE MAUDIS !


     G1 - La base

    Bilan de Samuel :

    Organiser ces trois types d’événement sociaux avec objectifs: rencard, anniversaire, dîner et avoir eu l'or à l'un des 3 (pas commencé).
    Avoir élevé au moins un enfant de son stade bébé au stade adolescent (pas commencé).
    Avoir rempli une collection d'objet : (pas encore choisie).
    Avoir découvert tous les endroits secrets de sa ville de départ (pas commencé).
    ► Avoir expérimenté deux types de relations sociales  : Johnny Zest, ami
    Rencontrer le Clown Triste (pas commencé)
    ► Avoir une plante vache (pas commencé)
    Compléter l’aspiration choisie : Créativité (en cours 2/4)
    Atteindre le rang 10 de sa carrière : Artiste dans la branche Musicien (en cours 2/10).
    Atteindre le niveau 10 dans une compétence du jeu de base : Guitare (en cours 2/10)
    Organisez un mariage (événement social avec objectif) pendant lequel seront utilisés la «fontaine du rire» et la «table buffet» (pas commencé)
    Obtenez une médaille d’or pour une fête privée (événement social avec objectif) pendant laquelle seront utilisés la «fontaine du rire» et la «table buffet» (pas commencé)

     

    « Challenge du Père Castor par Allycorne mixé au challenge Step by step d'ElinoeeTracklist number two : Emballé, c'est pesé ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Avril à 09:46

    Bienvenue à Samuel dans le Challenge du Père Castor happy. Mais non, Parthenia n'est pas dure avec toi. Elle t'a trouvé une maison confortable et un sympathique travail. 

    Bon, pour la jeune femme, elle s'est peut-être trompé d'objectif, elle aurait du prendre l'autre soeur Caliente, tu aurais eu plus de chance. Mais allez, cela va venir. Il suffit juste que tu t'entraines plus à la guitare et elles seront à tes pieds ! Enfin, on espère sarcastic. Sinon Parthenia a la méthode du chausse-pied, tu verras cela marche à tous les coups he

    Tu as l'air de bien t'amuser en tout cas. C'est vrai qu'il est assez rafraichissant ce challenge et puis cela nous permet de reprendre un gameplay qu'on a parfois survolé ou jamais fait. (j'ai pas souvent été au bout d'une carrière en mode de vie normal, trop de choses à faire avec la famille ^^).

    Au plaisir de retrouver Samuel ! 

     

      • Vendredi 24 Avril à 08:53

        Ahahaha... tu te souviens de la méthode du chausse-pied ? Tu me fais trop rire ! 

        C'est vrai, je m'amuse beaucoup ! En ce moment, j'ai envie de trucs légers... J'ai donc mis en pause toutes mes histoires pour me recentrer sur mes challenges...

        C'est clair... Je savais même pas qu'on pouvait rencontrer le clown triste ! sarcastic 

        Dur de tout mener de front chez les sims : la carrière et la vie de famille. J'essaie toujours mais ce ne 'est guère évident. Du coup, je tente de ménager des moments en famille le dimanche...

        Merci de ton passage ici !  

         

    2
    kildare0674
    Mardi 21 Avril à 17:04

    mais dis donc il est sacrément remonté contre toi, ton Sims! il espérait quoi? Les Hauts de Yuma?

     

    toujours un plaisir de lire tes histoires et de voir les images qui les illustrent.

    Au plaisir d'en lire davantage!

      • Vendredi 24 Avril à 09:06

        Tu m'étonnes : aucune reconnaissance envers sa créatrice, ce Samuel ! Mais il joue avec le feu !!!   

        Que veux-tu ? Il se voyait déjà en haut de l'affiche (et donc sur les Hauts de Yuma!)... Il avait oublié le concept du challenge, mais je vais lui rafraîchir la mémoire, moi ! winktongue

        Merci beaucoup de ton passage sur ce challenge, ça me fait très plaisir ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :