• Une famille dans la tourmente...

    Nous avions laissé Shakespeare Joliecotte et Michelle Woods au début de leur vie de couple.
    Shakespeare est volage, Michelle est sage, et ils s'aiment depuis l'adolescence...

    Michelle WoodsShakespeare Joliecotte

     

    Deux garçons naissent de leur union :

    Antoine JoliecotteAndy Joliecotte

    Antoine

                                                                                                                                Andy

    Seulement voilà... Antoine et Andy ne font jamais leurs devoirs, et l'assistante sociale menacent un vendredi de les enlever. Je passe tout le WE à tenter de leur faire rattraper leur retard, mais le dimanche, ils sont retirés à leurs parents complètement désespérés.

    Michelle, par chance, n'a pas encore accouché de leur troisième enfant, sinon elle le perdait également :

    Arthur Joliecotte
    Arthur

    Michelle entre en dépression. Elle qui était si sage se laisse draguer par Jonathan Berthelot qu'elle relance... Et ce qui devait arriver arriva : elle met au monde une petite fille adultérine (décidément, à Zarbville, il y a Technicien Pollinisateur, et à Véronaville c'est Jonathan qui tient le rôle de l'Humain Pollinisateur). Bref, voici Jill :

    Jill Joliecotte

     

    De son côté, Shakespeare en perd le goût pour la gaudriole et devient sage comme une image. C'est le monde à l'envers !

    C'est alors qu'Obéron et Alips Songedété décident d'adopter leurs deux petits-fils qu'ils élèvent avec leur dernier né, Elviro, qu'ils ont eu sur le tard et qui a le même âge que ses neveux :

    Elviro
    Elviro

    Les blessures pansées et la sérénité revenue, tout aurait pu suivre son cours normal mais c'était sans compter la malice du jeu car à l'adolescence Jill tombe amoureuse d'Andy avec lequel elle se marie à l'âge adulte...
    Ils commettent sans même le savoir un inceste...
    C'est ainsi que je comprends que le jeun ne garde pas en mémoire les liens familiaux précédant la venue de l'assistante sociale... On se croirait dans Amour, gloire et beauté, quelle horreur !!

     

     

     

     

    « Puck et ses frères...Les Woods ou la tradition familiale : l'adultère... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Mai 2014 à 18:45

    Je me disais bien que ça allait finir par arriver : l'inceste. sarcastic

    Tu as su déjouer les interdits du jeu, c'est fort !

    2
    Lundi 8 Septembre 2014 à 13:05

    Et sans le faire exprès, en plus ! he

    J'ai d'ailleurs hésité pour la 1ère fois à suivre les désirs de mes sims...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :