• 35 .7

     

    Blog de lelio : Lélio et le mystère de la femme brune, 35 .7

    Reprise par ses démons, elle resta prostrée de longues heures, les bras repliés autour de son buste, à  se balancer d'avant en arrière, cherchant désespérément la plus petite étincelle de sa vie passée.

    Elle repensa soudain au piano droit au fond du salon et c'est tout naturellement qu'elle y descendit pour s'asseoir sur le tabouret et laisser courir ses doigts sur les touches noires et blanches. Son visage transfiguré reflétait le plaisir qu'elle prenait à  jouer.
    Blog de lelio : Lélio et le mystère de la femme brune, 35 .7
    C'est ainsi que la découvrit Lélio, complètement habitée par la musique. Il choisit de taire sa présence pour la contempler à  sa guise. La voir si belle, si gracieuse, si racée le comblait de
    bonheur...Enfin, il se résigna à  rompre le charme en applaudissant à  tout rompre la prestation de la jeune femme, qui sursauta.

    - Oh ! Je ne vous avais pas entendu arriver, lui murmura-t-elle dans un sourire.

    - Je ne voulais pas interrompre ce « Clair de lune » si poignant. Beethoven ne l'aurait pas renié... Je ne savais pas que vous étiez une pianiste si émérite...

    - A vrai dire, je ne le savais pas moi-même... et je ne savais pas que j'étais en train de jouer du Beethoven... J'ai juste eu envie de jouer... et c'est venu comme ça, spontanément !

    - Comme quoi, vous n'avez pas tout oublié et vous avez préservé la mémoire de vos compétences et talents... Je me demande quel autre don vous allez mettre en pratique ?

    L'inconnue était tellement contente de le revoir qu'elle ne put se retenir de le taquiner :

    - Je ne sais pas pourquoi mais je suis persuadée que vous venez de faire allusion à  mes prétendus talents de cuisinière... Je vous préviens, ce sera à  vos risques et périls !

    - J'aurais vraiment aimé vous voir vous affairer aux fourneaux mais malheureusement je dois retourner à  la discothèque dans une heure pour prendre mon service.

    La jeune femme ne cacha pas sa déconvenue.
    Blog de lelio : Lélio et le mystère de la femme brune, 35 .7
    - Vous allez donc me laisser encore toute seule ?

    - Je n'ai pas pu me décommander à  la dernière minute, cela n'aurait pas été convenable... Par contre j'ai pris mes dispositions pour les jours à  venir...

    La jeune femme sentit à  nouveau un puissant sentiment d'angoisse l'envahir. Elle se mit à  trembler sans pouvoir se maîtriser.

    - Je vous en prie, n'est-il pas possible que je vous accompagne ? insista-t-elle au bord du désespoir.

    Lélio sembla hésiter et la jeune femme poussa son avantage :

    - Ne pensez-vous pas que cette expérience pourrait m'aider à  guérir ? Provoquer un déclic ou du moins raviver quelques souvenirs ?

    - Dépêchez-vous alors... Vous avez une heure pour vous préparer...

     

    « 34.7Une heure plus tard... »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :