• L'alternative de l'adoption

    Il peut arriver que vous ne réussissiez pas à faire tomber votre simette enceinte (sans que cela soit un bug) ou que vous deviez passer par cette option pour valider une des missions de l'aspiration "Grande famille heureuse" (plus depuis la MAJ du 16 décembre 2014).

    Pour adopter un enfant, il faut aller sur un ordinateur > Foyer > Adopter (1000 §)

    L'alternative de l'adoption

    Comme vous le constatez, les ressources financières du foyer doivent supporter le coût de l'adoption.

    Nota bene : il est indiqué dans le jeu que nous pouvons adopter via le téléphone, mais je n'ai jamais trouvé l'interaction !

    Apparaît alors toute une liste composée de nouveaux-nés et d'enfants des deux sexes :

    L'alternative de l'adoption

    (à noter : la liste change d'une partie à l'autre, excepté pour le nombre de nourrissons qui plafonnent toujours à 3)

    On choisit l'enfant, puis le parent adoptif disparaît de la maison pour une durée d'1 heure environ.

    L'alternative de l'adoption

     

    Puis, nous n'avons plus qu'à valider l'adoption :

    L'alternative de l'adoption

    On peut changer le prénom original et le nom de famille.

    Un nouvel enfant intègre donc le cercle familial et la maman (enfin la personne qui a fait la démarche d'adopter) et l'enfant adoptés arrivent sur le terrain du foyer:

    L'alternative de l'adoption

    Les relations entre l'enfant (ou le bébé) adopté débutent au stade "ami" et ne demandent qu'à s'approfondir ! A vous de jouer...

     

    /!\Si un nourrisson se fait enlever par les services sociaux, contrairement aux Sims 2, il est impossible de le récupérer en le faisant adopter par un autre foyer.../!\

    « Faire un enfant en jouant au papa et à la mamanPetits footings à la fraîche ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :