• [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    La recherche d'un nouvel emploi s'était avérée plus difficile, voire plus décevante, qu'elle ne s'y attendait. Soit on lui proposait des postes en-deçà de ses prétentions ou de ses diplômes, soit elle avait démissionné très vite en se rendant compte que la politique lui manquait terriblement et qu'elle ne pourrait jamais s'épanouir ailleurs que dans cet univers aussi vital pour elle que l'air que l'on respire. En attendant, elle s'adonnait à des activités alternatives comme le bénévolat pour garder un lien avec la vie sociale. Les semaines s'étaient enchaînées depuis sa prise de bec avec Corentin de Neuville et ses journées se déroulaient toutes presque de la même manière : petit-déjeuner copieux tout en consultant sur son téléphone les offres d'emploi, postulance pour un emploi susceptible de lui convenir (ce qui lui arrivait de plus en plus rarement), séance de sport Au Septième ciel ou jogging dans son quartier quand le temps le permettait, douche rapide chez elle, puis visite aux petits vieux de l'hospice où elle officiait bénévolement ou bien aide aux devoirs dans la MJC d'un quartier défavorisé.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Ce jour-là, Garance se séchait dans sa salle de bains quand elle entendit retentir la sonnette de l'entrée. Un instant, folle de joie, elle crut que Hamal était enfin de retour mais elle se fit la réflexion qu'il n'avait pas besoin de sonner pour entrer. Elle se prit donc à espérer que Stéphan Fogel avait changé d'avis et qu'il venait en personne la supplier de réintégrer son équipe. Resserrant les pans de son peignoir, elle alla entrebâiller la porte.

    « Je vous dérange ? » Lui demandait un Corentin de Neuville arborant un sourire presque piteux.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Garance, affolée, lui referma la porte au nez avant de la rouvrir presque dans la foulée.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « Un instant, je vous prie !»

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Elle referma à nouveau le battant et s'y adossa, pantelante. Que faisait-il ici ? Et comment avait-il eu son adresse ? Stéphan bien sûr, l'infâme traître... Puis, une sorte de frénésie s'empara d'elle et elle fit disparaître en un tournemain ses baskets et son sac de sport derrière le canapé, déposa dans l'évier de la cuisine le plateau du petit-déjeuner, posa un regard scrutateur autour d'elle pour vérifier que le plus gros du désordre avait disparu. Enfin, inspirant profondément pour calmer son affolement, elle fit entrer Neuville.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « J'arrive à un mauvais moment, on dirait, fit observer son visiteur impromptu en désignant sa tenue.
    - Je vous en prie, installez-vous dans le salon le temps que je me change », l'invita-t-elle en lui indiquant le chemin sans oser le regarder dans les yeux.

    C'était la première fois qu'ils se revoyaient depuis leur altercation et elle se rappelait parfaitement l'injonction qu'il lui avait adressé de ne reparaître devant lui que pour lui présenter ses excuses. Or, elle n'avait fait aucune démarche en ce sens. 

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

     [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Corentin, qui attendait debout dans le salon, se mit à observer la pièce, ouverte sur la cuisine. Apparemment, Garance aimait mélanger les couleurs. Rose, bleu, vert, violet. Elle qui ne portait que du gris ou du noir, voilà qui était étonnant. Un chat, peu farouche, vint se frotter contre ses jambes, miaula pour quémander des caresses. En se penchant pour le caresser, il avisa sur le tapis le magazine Nouba du mois de mars, ouvert sur un article lui étant consacré et ne le présentant pas sous son meilleur jour. Il posait, dans un smoking impeccable, en compagnie d'une ravissante créature pendue à son bras, l'air éperdu d'adoration... Ainsi, Garance continuait à se tenir informée de son actualité mondaine, à défaut de son activité politique ? Il en éprouva du trouble mêlé de gêne, accentué par la sensation de s'être momentanément glissé dans la peau d'un voyeur. Heureusement, Garance réapparut, mettant fin à son malaise. La simplicité de sa tenue – jeans, t-shirt, gilet – la rajeunissait et la faisait paraître moins redoutable qu'à l'ordinaire, d'autant plus qu'elle avançait pieds nus. Repris sans savoir pourquoi par sa gêne, Corentin, après avoir avisé deux cadres accrochés au mur, s'en approcha pour les contempler et faire diversion.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « Vous êtes méconnaissable », souffla-t-il enfin sur le ton de la surprise absolue.

    Sur la photo, prise par Hamal, son colocataire, et que lui désignait le jeune politicien, elle apparaissait en tenue chic, sans lunettes et maquillée. Garance rougit violemment en repensant à l'effeuillage sensuel qui avait suivi cette séance de photos.

    « Vous savez, c'était un compliment ! » s'exclama Corentin, se méprenant sur la rougeur de sa figure.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    La jeune femme balaya cette phrase d'un geste faussement désinvolte de la main, pressée de changer de sujet de conversation. Car Hamal n'était pas seulement le colocataire et le meilleur ami de Garance, il était accessoirement son amant les périodes où tous les deux étaient célibataires. Leur entente était aussi parfaite sur le plan idéologique ou intellectuel que sur le plan sexuel. Mais bizarrement, il ne leur serait jamais venu à l'esprit de se considérer comme un couple malgré les supplications de leurs amis qui ne comprenaient pas pourquoi ils n'officialisaient pas leur liaison. Garance et Hamal étaient trop pris par leur carrière respective pour accepter de s'enfermer dans une relation suivie. Accrochés à leur si précieuse liberté, ils papillonnaient de-ci de-là, avant de finir dans le même lit en période de disette charnelle.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Ce fut Garance qui rompit le silence en premier.

    « Puis-je connaître la raison de votre présence ici ? 
    - Garance, je crois que nous sommes partis du mauvais pied, vous et moi, soupira le vicomte de Neuville. Je n'aurais jamais dû vous adresser ces reproches aussi déplacés qu'indélicats. Aussi, je vous présente toutes mes excuses... »

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Garance se taisait, incrédule. Mais le jeune homme semblait sincère et la dévisageait avec une insistance presque embarrassante. Peut-être était-ce le moment pour elle de lui demander pardon à son tour ? C'était ce que faisaient d'ordinaire les êtres civilisés et adultes. Garance prit une profonde inspiration et se lança avant d'avoir le temps de changer d'avis :

    « Je vous prie d'accepter également mes excuses. Je n'aurais jamais dû vous chanter ce couplet assassin ! Vous savez, je condamne les débordements sanglants qui ont entaché la Révolution...
    - Eh bien, n'en parlons plus ! »

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Un nouveau silence s'installa que Corentin brisa en toussotant :

    « Bon, puisque nous nous sommes pardonnés, pourquoi ne viendriez-vous pas travailler pour moi comme il avait été convenu ? 
    - Vous... vous plaisantez ?
    - J'ai bien peur que non et je vous assure que mon offre est très sérieuse ! »

    Ce que Corentin lui cachait, c'est qu'il avait subi plusieurs défections et que seuls lui restaient les plus fidèles d'entre les fidèles, c'est-à-dire ceux qui pesaient le moins dans le champ médiatico-politique. La désertion qui l'avait le plus touché était celle de l'homme qui avait été longtemps son mentor et qu'il servait actuellement comme premier adjoint à la mairie du IIIè arrondissement, le quartier Chic de San Myshuno. Samuel Feng s'était présenté à son bureau de campagne le matin même avec son air des mauvais jours.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « J'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer Corentin, je quitte le navire... avant de provoquer moi-même son naufrage !
    - Comment ça ?
    - Le chef de file du MR* a des dossiers sur moi et menace de les laisser fuiter dans la presse si je ne rejoins pas ses rangs, et crois-moi, tu préférerais que je ne sois plus chez toi quand ce jour arrivera ! Je suis désolé, vraiment. De toutes façons, au vu de ton programme, de ta volonté revendiquée de moraliser la vie politique, j'aurais fini par être une gêne pour toi car tu connais mes méthodes, n'est-ce pas ? Et puis, crois-moi, je te serai plus utile chez l'ennemi. Tu sais que je n'aime pas que l'on me menace et le sale mec le comprendra vite à ses dépens... »

    Samuel Feng l'avait quitté sur ces paroles sibyllines . Alors que Corentin croyait le parti historique de la droite moribond, celui-ci avait trouvé les ressorts pour siphonner ses meilleurs soutiens. Il était désormais suffisamment désespéré pour se tourner vers Garance Dunoyer.

    Garance, de son côté, était aux prises avec sa conscience, car cette offre d'emploi était de loin l'offre la plus enthousiasmante depuis ces deux dernières semaines mais elle restait cruellement lucide sur l'incompatibilité de leur caractère. Elle ne pouvait logiquement pas accepter l'offre du jeune politicien aussi motivante soit-elle.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « Je ne sais pas si c'est une bonne idée, murmura-t-elle comme pour elle-même. Ce n'est pas faute d'avoir essayé mais je ne peux m'empêcher de me sentir sur la défensive à vos côtés comme si...
    - ... comme si j'allais vous contaminer par ma seule présence ? »

    Corentin avait fini la phrase à sa place et Garance lui lança un regard sincèrement navré.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « Croyez-moi, votre offre est très tentante mais il faut regarder la réalité en face : nous risquons de nous entre-tuer à un moment ou à un autre, et je n'ai pas envie de finir dans la rubrique des faits divers !
    - Allez-vous exiger de moi que je me mette à genoux pour vous convaincre de me rejoindre ? S'écria-t-il avec détresse.
    - Moi qui croyais que vous ne vous agenouilliez que devant le grand Plumbob ! Tenta de plaisanter Garance qui commençait déjà par regretter sa décision.
    - Je n'ai pas le cœur à persifler, Garance. J'ai vraiment besoin de vous. A vrai dire, je n'ai plus que vous, alors si vous avez absolument besoin que je m'humilie pour accepter ma proposition, je le ferai sans hésiter une seconde !
    - Rassurez-vous, se dépêcha de répondre la jeune femme, je n'aime pas voir les hommes à mes genoux. Je ne les aime que debout, prêts à en découdre... Êtes-vous prêt à en découdre, M. de Neuville ?
    - Pour quelle autre raison serais-je ici ? Assura-t-il, repris par l'espoir.
    - Je n’accepterai que sous certaines conditions...
    - Je vous écoute !
    - Un, vous devrez m'accorder une confiance entière et aveugle. »

    A ces mots, le visage de Corentin se crispa légèrement mais il inclina la tête en signe d'assentiment.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « Deux, vous ne remettrez pas en cause mes décisions devant vos collaborateurs. Vous me parlerez de vos désaccords en privé, je vous présenterai mes arguments, et vous finirez par vous y ranger...
    - C'est de la dictature ! Protesta Corentin avec véhémence. Vous croyez vraiment que je vais vous signer un blanc-seing ? Qui me dit que vous ne travaillez pas en sous-main pour mes ennemis politiques après tout ?
    - Vous venez d'oublier le point un de notre accord, fit remarquer Garance dans un sourire.
    - Je n'ai aucune garantie que vous n'abuserez pas de ce pouvoir !
    - Si. Et cette garantie, c'est moi. Je ne vous obligerai jamais à faire quoi que ce soit qui aille à l'encontre de vos convictions les plus profondes. Mais vous vous doutez bien que vous devrez faire quelques compromis, non ? Comme je m'engage à en faire moi-même pour vous aider à gagner ces élections.
    - Vous pensez donc qu'il m'est encore possible de les gagner ? S'exclama presque joyeusement Corentin, soudain ragaillardi.
    - Franchement ? Non. Mais je m'emploierai de toutes mes forces à faire mentir les sondages... »

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Un silence suivit durant lequel Corentin déambula, les mains dans le dos, réfléchissant intensément. Puis il refit face à Garance :

    « J'aurais aimé être en position de force pour négocier vos conditions mais la vérité est que je n'ai plus vraiment le choix. Je n'ai évidemment aucun doute sur vos compétences mais sur ce qui nous sépare idéologiquement et si profondément. Mais puisque cette première idée de collaboration entre vous et moi vient de Stéphan dont la recommandation devrait me suffire, je remets mon destin politique entre vos mains... Puis-je vous inviter à déjeuner pour sceller notre accord ? »

    Garance lui désigna sa tenue.

    « Ne vous en faites-pas, vous êtes très bien ainsi, je suis moi-même habillé de manière décontractée... »

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Il ne l’emmènerait donc pas dans le restaurant où il avait invité la belle Sonia Gothik l'autre jour. Garance en fut soulagée. Le taxi les déposa peu après dans le quartier des Épices, à un jet de pierre du local de campagne. Il la précéda galamment en lui tenant la porte du restaurant Le Vieux Sel, puis, suivant le serveur jusqu'à leur table, il l'accompagna d’un geste de main dans le dos, sans la toucher ni la frôler. Cette attitude protectrice et chevaleresque faillit déclencher l'hilarité de Garance, qui se retint de rire in extremis. Après tout, elle ne pouvait lui en vouloir de l’éducation old school qu'il avait certainement reçue d'une famille cuirassée de plusieurs quartiers de noblesse. Elle l'imaginait très bien, enfant, faire le baise-main aux amies de sa mère, engoncé dans son costume du dimanche. De manière prévisible, il lui tira la chaise pour l'aider à s'installer et Garance demeura imperturbable. Pendant qu'il passait la commande, elle observa discrètement les lieux. Elle était sensible à l'ambiance chaleureuse qui se dégageait des boiseries et de tout ce jaune lumineux, alliée à la structure industrielle de cette ancienne pêcherie reconvertie en restaurant.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « Alors, vous aimez ? lui demanda Corentin qui avait remarqué ses regards perdus sur la décoration des lieux.
    - Oui, beaucoup ! C'est un endroit à la fois moderne et très chic. Pour être franche, je ne pensais pas me sentir aussi à l'aise dans un restaurant que vous auriez choisi...
    - Et vous n'avez pas encore goûté à leur Homard thermidor. Croyez-moi, c'est une tuerie !»

    Être dans ce restaurant , à cette table, en compagnie d'un homme tel que Neuville, si étranger à ses propres valeurs, lui sembla tout à coup complètement surréaliste ! Elle n'arrivait pas à se comporter avec naturel, aussi se raccrocha-t-elle à ce qu'elle connaissait le mieux et qu'ils avaient en commun : la politique.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    « S'il vous plaît, ne parlons pas travail durant ce repas, la pria Corentin. Après déjeuner, je vous ferai visiter votre nouveau bureau et nous pourrons aborder tous les sujets politiques que vous voudrez. »

    Par chance, Garance n'eut pas à se préoccuper de leur conversation car Corentin en prit l'initiative, manifestant beaucoup de curiosité pour son invitée. La jeune femme écoutait et observait attentivement le politicien, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ses propos étaient beaucoup moins superficiels que ce qu'elle s'était imaginé. Corentin était même d'une compagnie très agréable, sachant s'adapter à son interlocutrice, manifestant une attention sincère pour ses centres d'intérêt.

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

    Le déjeuner passa à une vitesse folle. Ils venaient juste de finir le dessert quand Garance se dépêcha de lui poser la question qui la taraudait depuis le début :

    « J'aurais besoin de vous demander un service. Voilà, mon meilleur ami est reporter de guerre et je n'ai plus aucune nouvelle de lui depuis quelques semaines. Je me suis plusieurs fois rendu à son journal mais son employeur est dans la même incertitude que moi. Soit qu'il n'a réellement aucune information, soit qu'il n'a pas le droit de communiquer à ce sujet. Alors, je me demandais si vous aviez la possibilité de votre côté d'obtenir des renseignements fiables ?
    - Comment s'appelle cet ami ?
    - Hamal San-Giacomo.
    - Hamal San-Giacomo ? C'est bizarre, mais ce nom me dit quelque chose...
    - Il a décroché il y a deux ans le prix Simlitzer pour l'ensemble de ses articles sur la révolution al simharienne.
    - Et comment en êtes-vous arrivé à devenir l'amie du lauréat d'un prix aussi prestigieux ?, lui demanda-t-il, une lueur à la fois curieuse et admirative dans le regard.
    - Je l'ai rencontré lorsque nous étions étudiants, lors d'une manifestation contre une loi concernant l'enseignement supérieur. Nous avons sympathisé et, le soir même, je l'avais convaincu d'adhérer à mon syndicat étudiant.
    - Vous êtes incorrigible ! S'esclaffa le politicien. Ainsi, vous avez rallié ce pauvre garçon à votre cause. Vous savez, je serai sûrement beaucoup moins facile à convertir...
    - C'est pourquoi je ne me donnerai pas cette peine, vous allez m'en causer suffisamment pour vous faire remonter dans les sondages... »

    Garance avait parlé sans aucune agressivité et Corentin sourit à sa tentative d'humour.

    « Eh bien, que diriez-vous alors de rejoindre mon local de campagne pour vous mettre immédiatement au travail ? », suggéra-t-il en se levant et en tirant galamment sa chaise.

    Décidément, ces manières chevaleresques d'un autre temps étaient comme une seconde nature chez le vicomte de Neuville et Garance se dit qu'avec un peu de pratique, elle arriverait à s'en accommoder sans lui adresser le sarcasme qui lui brûlait les lèvres...

     

    CHAPITRE 3 ι CHAPITRE 5

    _______________________________________________

    * MR (Mouvement républicain) :  parti politique libéral-conservateur classé à droite.

    _______________________________________________ 

     merci à GGOf19 d'avoir partagé dans la Galerie son restaurant Old Salt et à Nicole pour sa simette Alice !... ;)

    PHOTOS BONUS 


    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

     Corentin sait se montrer facétieux !! ^^

    [GEMD] Chapitre quatre : "Gardez vos amis près de vous, mais gardez vos ennemis encore plus près"

     

     
    « G.I. JaneTribu Caliente »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Mars à 16:24

    Ainsi, Monsieur le vicomte n'a pas eu d'autre choix que de venir en personne chez notre Garance présenter ses excuses et supplier la jeune dame de revenir à lui... :o  J'aime!  Et j'aime que Garance ait eu le temps de s'apercevoir à quel point ce travail était important pour elle et combien ce défi (merci Stephan :p) pouvait être motivant.  

    A présent qu'ils se sont quittés et sont revenus l'un à l'autre, ils vont sans doute arriver à s'écouter l'un l'autre et peut-être même vont-ils vraiment s'apprécier et ma foi, on n'est pas à l'abri de voir Monsieur le vicomte épouser les idées de notre Garance (oui, j'aime rêver :p)

    Quel beau chapitre! ♥♥  (et roooh merci, pour Jeanne ♥♥♥)

    Encore ajouter à quel point j'adore la personnalité de Garance ♥♥ une héroïne comme je les aime ♥♥ et j'ai hâte d'en apprendre un peu plus sur ce qu'il s'est passé pour Hamal :/  

      • Dimanche 31 Mars à 19:16

        Encore heureux que Garance a écouté la voix de la raison... sinon mon histoire s'arrêtait ici !! he

        C'est un sacré défi qu'elle va devoir relever ! Espérons que monsieur le vicomte ne fasse pas trop de frasques... ^^

        Ouf, j'ai eu peur avec le début de ta phrases :"on n'est pas à l'abri de voir monsieur le vicomte épouser...", mais ouf, tu ne parlais que des idées de la demoiselle... sarcastic (parce que pour ça aussi tu peux rêver ! winktongue

        Merci pour ton commentaire ! ♥♥♥ Je suis ravie que Garance te plaise, j'avais un peu peur que son caractère entier et parfois intransigeant ne vous tape un peu sur les nerfs ! smile

        Concernant Hamal, nous en apprendrons un peu plus dans les majs suivantes... mais est-ce que ces nouvelles seront de nature à rassurer Garance... ? arf

        De rien, pour Jeanne... J'adore ton histoire, alors c'était ma manière de lui rendre hommage ! ♥♥♥

      • Dimanche 31 Mars à 19:34

        "Ouf, j'ai eu peur avec le début de ta phrase: "on n'est pas à l'abri de voir monsieur le vicomte épouser..."  C'était voulu, je suis aux anges: je suis ravie que tu aies eu peur he  

      • Dimanche 31 Mars à 19:48

        Et t'es fière de toi en plus ! winktongue

    2
    Fanfani
    Dimanche 31 Mars à 17:50

    Eh bien ! Monsieur le député a dû mettre beaucoup d'eau dans son vin pour revenir vers Garance. Et c'est tant mieux pour nous, mais surtout pour Garance. C'est une femme qui ne pouvait se contenter de peu, même si c'est chouette de s'occuper des petits vieux du quartier. Mais au moins avec Corentin le défi est bonne hauteur. J'ai hâte de voir ces deux-là ravaler leurs amertumes didon he

    Pourvu que Corentin puisse rassurer Garance sur le sort de Hamal... ou pas \o/

    Et pour finir, j'attends avec impatience la sortie du nouvel album de Jeanne Lol yes

    PS: est-il possible de lire l'article de Nancy dans son intégralité ? he

      • Dimanche 31 Mars à 19:47

        Ca, Corentin s'est vraiment fait violence pour demander l'aide de Garance ! Espérons qu'ils arriveront à collaborer sans claquer la porte tous les trois quatre matins  ! ^^

        Corentin a effectivement des relations mais sera-ce suffisant pour obtenir des renseignements fiables sur le sort d'Hamal ? erf

        Pour le nouvel de Jeanne Lol, je crois qu'il faut écrire une pétition à envoyer à Eulaline ! sarcastic

        Concernant Nancy, j'aurais bien aimé mais c'est pas PEGI12... Et pis, ménageons ce pauvre Geoffrey qui est la bonté même ! winktongue

        Merci pour ta fidélité ! ♥♥♥

    3
    Dimanche 31 Mars à 20:47

    Plus je découvre le caractère de Garance et plus j'apprécie cette jeune femme. J'aime beaucoup son appartement qui est à l'image de la demoiselle : austère à l'extérieur et chaleureux à l'intérieur ^^. 

    Je suis bien contente moi aussi que Monsieur Corentin revienne voir notre héroïne. Et finalement, c'est très révélateur également de ses origines : très noble de sa part de reconnaître ses torts et de venir lui demander de l'aider. Bon, en même temps, il n'a pas le choix non plus intello

    Je suis également intriguée par cette "amitié charnelle" entre Garance et Hamal. Et par le personnage aussi. Espérons que rien de grave ne lui soit arrivé. 

    J'ai hâte de voir ces deux loustic au travail. J'espère qu'elle produira des étincelles dans le bon sens du terme !

    Et merci pour le petit potin sur Amélia. Mais le proche, il veut quelque chose d'Amélia ou quoi ? he . Et j'achète direct le prochain album de Jeanne Lol XD

    Au fait, elle est de qui la maxime de ton titre ? je ne m'en rappelle plus.. 

      • Lundi 1er Avril à 12:50

        Bien vu pour l'appartement et l'apparence de Garance... cool Car la vraie Garance ne se révèle qu'auprès de ses amis ! wink2

        Pour que Corentin revienne vers la jeune femme, c'est qu'il atteint le fond là... mais pas que... car il regrette sincèrement la goujaterie dont il a fait preuve à son égard, lui qui normalement ne se dépare jamais de sa courtoisie... Mais Garance a le chic pour le faire sortir de ses gonds ! he Leur collaboration produira pour sûr des étincelles... dans tous les sens du terme ! sarcastic En tout cas, Garance va l'obliger à sortir de sa zone de confort !

        Concernant Amélia, cette défense était purement gratuite ! Etonnant, non ? winktongue 

        Hahaha... tout le monde veut acheter l'album de Jeanne ! ça sent le disque d'or à plein nez... ^^

        Pour le titre de ce chapitre, c'est une réplique tirée du film Le Parrain 2. D'ailleurs, tous les titres de mes chapitres sont des citations extraites de film ou de chanson... j'espère que j'en trouverai à chaque maj ! he

        Merci pour ton commentaire toujours si intéressant à lire ! ♥♥♥

    4
    Dimanche 31 Mars à 23:03

    Ça à du lui coûter de venir jusque chez Garance pour la reprendre. Il a fait le premier pas et je pense que ça compte un peut pour Garance. 

    Je pensais pas que Garance était du genre à avoir une amitié charnelle avec quelqu'un! Elle est vraiment pleine de surprises. 

    Voyons, s'ils arrivent à tenir une bonne entente jusqu'à la fin de la campagne sarcastic

      • Lundi 1er Avril à 12:57

        Ah ça, il aurait préféré que ce soit Garance qui fasse le premier pas mais il a attendu... attendu... attendu... et de guerre lasse, il s'est finalement décidé à céder ! ^^

        Hamal et elle ont énormément de points et de valeurs en commun ! Il est un peu son alter ego masculin... et vu leur carrière très prenante, je crois qu'ils ont choisi d'être des sex friends par commodité, par facilité... bref par forcément pour les meilleures raisons du monde mais ça fonctionne du feu de dieu ! winktongue

        Hahaha... toi aussi, tu les sens les embrouilles, hein ?!? sarcastic

        Merci pour ta constance sur ce blog ! ♥♥♥

    5
    Mardi 16 Avril à 12:25

    Woooup ! Je suis tomber hier sur cette histoire et j'ai enfin eu le temps de la lire vu que le résumé m'a rendue curieuse x3

    J'aime beaucoup le personnage de Corentin mine de rien happy Son caractère va très bien avec son physique.

    Garance faut rester comme tu es, te laisse pas faire !! Vive le gris et le noir !! coolglasses

    Monsieur de Neuneu l'a invité à déjeuner, c'était beau et heureusement c'est immortalisé XD Fin je veux bien les voir bosser ensemble, ça sent les petits coups bas du niveau de la maternelle je ne sais pas pourquoi ! Je les vois trop s'embêter comme des gamins rien de trop méchant X) Enfin, ça m'a fait rire quand elle a imposer ces conditions et qu'il était la en mode "euh ...m-meuh..mais.. c'est de la dictature madame ! " XD

    J'espère qu'Hamal ne s'est pas fait choppé et mis en prison par des ennemis ... 

    (La première photo bonus ou Corentin s'est transformé en vampire avec le killer look et Garance qui se prend pour Merlin l'enchanteur ! Une très bonne capture !! X) )

    Il me tarde de lire le chapitre 5 fioufiou !! glasses

     

      • Mercredi 17 Avril à 22:00

        Bienvenue sur cette histoire, AK-AYhappy  Ravie que les premiers chapitres t'aient fait passer un bon moment ! 

        C'est sûr que leur collaboration ne va pas être de tout repos, que ce soit pour l'un comme pour l'autre... Et j'ai bien peur que Garance n'impose au vicomte de Neuneu des opérations de démarchage qui vont pas vraiment lui plaire (pourvu que Corentin ne t'ait pas entendu plaisanter sur son nom car il est très à cheval sur l'étiquette... he)...

        Concernant Hamal, j'ai bien peur que les informations que Corentin  réussisse à glaner ne soient pas forcément rassurantes... Mais on en saura un peu plus au chapitre six (ou cinq, j'ai pas encore établi de plan définitif !! intello )

        J'espère que la suite te plaira tout autant...

        En tout cas, merci d'avoir pris le temps de laisser un commentaire aussi sympa et drôle ! ^^

    6
    GGO
    Lundi 22 Avril à 00:00
    Décidément j'aime vraiment cette histoire et ces personnages, alors que je ne m'identifie à aucun d'entre eux... Je les aime pour ce qu'ils sont, passionnés et courageux.

    Leur dispute, c'est ce qui pouvait leur arriver de mieux. Elle sera là pour leur rappeler qu'ils ont déjà franchi la barrière et que ça ne les a mené nulle part. Elle leur servira à modérer leurs ardeurs mesquines, à ces 2 chenapans.

    C'est un beau challenge que tu nous presentes là, j'ai vraiment hâte de connaître la suite. Parce que j'adore les écouter parler!

    Et un grand merci pour l'honneur que tu me fais de présenter le restaurant ainsi. Merci beaucoup!
      • Mardi 23 Avril à 11:46

        Ca pour être passionnés, ils le sont... et dans tous les sens du terme ! winktongue

        "Leur dispute, c'est ce qui pouvait leur arriver de mieux. Elle sera là pour leur rappeler qu'ils ont déjà franchi la barrière et que ça ne les a mené nulle part."
        Remarque très pertinente ! Effectivement, malgré leurs désaccords profonds et leur propension à vite s'enflammer, ils seront désormais à l'abri d'une rupture définitive... même si leur relation ne sera jamais un long fleuve tranquille !

        Eh bien, j'espère que ne te lasseras pas de les écouter parler car ils vont encore beaucoup palabrer... et s'asticoter ! he

        De rien pour le restaurant ! Ca a été un plaisir d'envoyer mes sims y manger ! Le cadre est vraiment topissime ! cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :