• [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Et maintenant, elle se tenait devant son fiancé, qui semblait encore plus nerveux qu'elle, mais beaucoup plus comblé. Elle fut un instant tentée de dire "non" au moment de l'échange des consentements, mais la présence subtilement menaçante de son père l'en dissuada.

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    C'était la première fois que Léonie voyait son fiancé d'aussi près. Bien à contre-cœur, elle fut obligée de reconnaître que sa mère avait eu raison de le qualifier de "très bel homme". Quel dommage qu'il fût d'un rang social si inférieur au sien en plus d'être affublé de ce ridicule bégaiement !

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Quand leurs mains se joignirent, elle sentit celles de Martial Lambert trembler légèrement entre les siennes. Il la couvait en outre d'un regard adorateur qui lui fut odieux sans qu'elle sache pourquoi. Après tout, ils ne se connaissaient pas, il n'avait aucun droit de la regarder ainsi...  Ah si, il avait payé cinq acres de riches et grasses terres pour ce faire...

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Par réflexe, elle retira brutalement ses mains de cette étreinte, mettant son fiancé dans l'embarras. Quelques secondes passèrent sans dissiper la gêne presque palpable qui s'installait. Martial ne savait comment réagir, déstabilisé par le comportement ouvertement hostile de sa fiancée. Enfin, il se décida à lui parler :

    «P-p-p-p-p-p-uis-je vous passer cet aha-aha cet anneau au doigt ?»

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Léonie inclina la tête dans un faux geste de soumission, mais au moment où Martial poussait l’anneau jusqu’à la troisième phalange, la jeune fille plia le doigt comme pour lui dénier la maîtrise de leur futur foyer.

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Léonie avait agi ainsi par pure provocation mais elle ne s'attendait certes pas à ce que son mari réagisse de manière aussi gentille. Offrait-on un sourire bienveillant à la femme qui venait clairement de vous signifier que c'est elle qui porterait la culotte ? Mais rien n'aurait pu entamer le bonheur de Martial qui venait de s'unir à la femme dont il était si profondément amoureux. Comme il se penchait pour l'enlacer, il s'enhardit jusqu'à sceller leur baiser d'une promesse solennelle :

    «J'-en-j'en... j'en-j'en... j'emploierai toute ma vie à v-v-v-vous rendre heureuse...»

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Le baiser qu'il lui donna était timide et maladroit mais les deux mains chaudes qu'il avait plaquées sensuellement sur la nuque et la taille de sa jeune épouse exprimaient la passion qui l'animait. Bien malgré elle, Léonie se sentit toute troublée.

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

    Après l'inévitable baiser traditionnel,  Martial, le cœur noyé d'extase, ne put s'empêcher de se laisser aller à une familiarité de mauvais aloi : il embrassa sa femme tendrement sur la joue devant toute l'assistance.

    [DC] Prologue : Un mariage de printemps (3/5)

     Ce geste intime, c'était terriblement indécent ! Quel rustre !

     

    PRÉCÉDENT ι SUIVANT

    « [DC] Prologue : Un mariage de printemps (2/5)[DC] Prologue : Un mariage de printemps (4/5) »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Juillet à 18:07

    OUI!!! Il est gentil et simplement amoureux!!! La réticence de Léonie et la non réciprocité de cet amour sont bien sûr des problèmes et c'est parfaitement injuste qu'une jeune fille doive se marier à un homme qu'elle n'aime et ne connaît pas. Mais au moins, cela aurait pu être pire... Il aurait pu être comme le père de Léonie.
    Ça annonce un mariage moins terrible que ce qu'on redoutait, avec peut-être un peu de joie une fois qu'elle apprendra à le connaître?
    Allez, bonne chance aux mariés!

      • Jeudi 26 Juillet à 12:58

        C'est sûr que Martial est tout l'opposé du père de Léonie ! Mais la jeune fille ne le sait pas encore... Après la colère, viendra peut-être pour elle le temps de l'acceptation puis de la lente découverte des qualités de son mari ? Car celui-ci a beaucoup plus à lui offrir que la "simple" sécurité matérielle... wink2

        Alors, oui, bonne chance aux mariés !^^

    2
    l'arbre en boule
    Mercredi 25 Juillet à 20:33

    Voici donc Léonie mariée à Martial Lambert, cet homme qu'elle méprise tant ! Et pourtant, elle a la chance d'avoir un mari plutôt beau gosse, passionnément amoureux d'elle, qui lui promet de tout faire pour la rendre heureuse, enfin bref, un homme adorable… qu'elle pourra dominer et mener par le bout du nez ! (pas folle, la guêpe…)

    Alors maintenant que son destin est définitivement lié à celui de cet homme, il serait peut-être temps que la nouvelle "Madame Lambert", jusqu'à maintenant aveuglée par son petit orgueil, redescende sur terre pour accepter son mari tel qu'il est, puisque de toute manière, elle n'a pas le choix… Et puis dans son malheur, elle doit quand même bien se rendre compte qu'elle aurait pu tomber plus mal, non ?

    Je suis certaine que Martial a toutes les qualités requises pour faire un bon mari et un bon père, mais Léonie, malgré les circonstances de son mariage, sera-t-elle à la hauteur, elle ? J'attends de voir, mais je n'en suis pas convaincue, parce que la donzelle a une très haute opinion d'elle-même (un peu trop même, à mon avis) et qu'elle n'éprouve que dédain pour ce mari qu'on lui a imposé : cela n'augure malheureusement rien de bon pour l'avenir...

    Y a plus qu'à croiser les doigts pour qu'elle se reprenne enfin une fois les noces terminées ! Mais bon, je sais pas pourquoi, mais j'y crois pas trop arf

      • Jeudi 26 Juillet à 14:30

        Effectivement, Léonie est dotée d'un très grand orgueil qui pourrait l'empêcher d'être heureuse avec son mari... Léonie, malgré ce défaut, est une bonne personne, alors ne t'inquiète pas, elle ne cherchera pas forcément à mener Martial par le bout du nez (malgré l'épisode de l'anneau) mais parfois, elle ne pourra s'empêcher de lui tenir tête, avec ce soupçon d'arrogance qui peut tant agacer et qui pourrait faire ressentir à son mari un complexe d'infériorité... Elle n'a pas l'intention de profiter des sentiments de son mari à son profit, enfin pas de la manière dont je pense que tu penses qu'elle le veuille... he

        Le chemin risque d'être long avant que Léonie n'accorde à Martial sa confiance et son estime, aussi, je m'inquiète, L'arbre en boule : où est donc passé ton inaltérable optimisme  ?!? winktonguekiss

    3
    Mercredi 25 Juillet à 22:05

    Pas trop mal Mr Lambert ! Un peut maladroit certes mais , il à l'air attentionné , gentil! On voit qu'il l'aime et qu'il est heureux de l'avoir a ses côtés! 

    Mais comme prévu Léonie se montre hostile à cette union et fait tout pour le provoquer, peut être espérait-elle qu'il réagisse mal? En tout cas il n'a rien retenu  ( en tout cas devant les invités) de sa provocation et au contraire il l'embrasse et lui promet de la rendre heureuse! Je trouve ça trop mignon! Mais encore une fois c'est devant les invités, qu'en sera t'il lorsqu'ils seront seuls? 

     

    Hâte de lire la suite :) 

      • Jeudi 26 Juillet à 14:40

        Oui, cette provocation de Léonie, c'était un moyen de tester son mari, de le jauger... et aussi un peu de se venger. Mais elle a été plutôt déstabilisée par le calme dont il a fait preuve, car ce n'est pas vraiment la réaction qu'aurait eue son père par exemple.

        Je vois bien que tu es inquiète de savoir si Martial ne cache pas finalement son jeu et ne va pas se venger après coup de cette petite humiliation.  Martial n'est pas le genre d'homme à battre une femme, et encore moins la sienne. Il est incapable de dissimulation et ne considère pas les femmes comme les hommes avaient coutume de les considérer à l'époque, comme des êtres fragile et sans cervelle ayant besoin d'un homme pour les guider et les encadrer. Mais j'en parlerai un peu plus dans la prochaine maj... wink2

    4
    Mercredi 25 Juillet à 22:23

    Je me gardais ton decade pour le savourer... et qu'est-ce que j'ai adoré :o  Encore un autre ton, une autre forme de récit (tes illustrations sont magnifiques) un saut dans le temps délectable, une plume acérée, des dialogues finement ciselés comme toujours.  Excellent!

    J'avoue que cette jeune fille m'intrigue.  Aurait-elle mieux accepté que son père la vende à un prétendant plus "respectable", choisi parmi une pléiade d'amateurs?  :/  

    Effectivement, de premier abord, Martial semble, malgré son statut social et son handicap de langage, un homme bon.  L'air fera-t-il la chanson?  Léonie n'en profitera-t-elle pas trop?  ou bien au contraire allons-nous nous retrouver dans un couple "à l'envers"?

    Oh hâte de découvrir tout ça :p

     

      • Jeudi 26 Juillet à 14:52

        Merci beaucoup, Eulaline, ça me touche énormément... kiss

        Tu as raison, Léonie aurait préféré choisir parmi un panel de prétendants de son rang proposé par ses parents : elle aurait pu choisir le moins "pire" et aurait ainsi eu l'illusion d'avoir un minimum de contrôle sur sa vie. En plus, Martial ne lui a pas fait la cour entre le moment de sa demande en mariage et la cérémonie, ce qui accentue pour elle son sentiment d'humiliation de n'être qu'un bien monnayable.

        Je ne pense pas que les rôles seront inversés dans leur couple, même si les apparences sont pour l'instant contre Martial et que Léonie se montrera parfois cinglante. Martial est un gentil garçon (peut-être un peu trop), incapable de blesser autrui, mais sa gentillesse spontanée, sa franchise et son respect des femmes vont sûrement prendre à contrepied Léonie... Enfin, j'dis ça... sarcastic

    5
    GGO
    Jeudi 26 Juillet à 00:38
    Bon bah là comme ça ça a l'air plutôt pas mal! Ça aurait pu être largement pire... attendons d'en savoir un peu plus quand même...

    Encore un super moment avec toi Parthenia!
      • Jeudi 26 Juillet à 15:22

        Merci GGO ! kiss

        J'espère que la suite te fera aimer mon petit couple improbable... wink2

    6
    Jeudi 26 Juillet à 08:56

    Il y a quand même une chose qui me dérange malgré tout : ok, il est amoureux le Martial, ça on a compris. Mais il a quand même "acheté" sa femme pour l'avoir tout à lui. C'est quand même une forme de possession.

    Au bout de combien de temps va t'il voir que sa femme le méprise ? Et est-ce que cela ne va pas changer ses sentiments au bout d'un moment ? L'amour, la haine, ce n'est jamais très loin.

    Enfin, je me trompe sûrement.

    Voilà Léonie mariée. Il lui faut maintenant commencer sa vie d'épouse. ^^

    Mais apparemment, le prologue n'est pas fini. Que vas-tu nous dévoiler ensuite ?

     

      • Jeudi 26 Juillet à 15:32

        "Mais il a quand même "acheté" sa femme pour l'avoir tout à lui. C'est quand même une forme de possession."
        Tu as vu juste quant au noeud du problème. Dans la prochaine maj, nous allons un peu découvrir les choses à travers les regards de Martial et de son beau-père. Disons que lors de sa demande en mariage, Martial a été un peu pris au dépourvu... ce qui donne cette sensation d'avoir acheté sa femme (et c'est ce qu'il a fait malgré tout) même si ce n'était pas vraiment son intention première... En tout cas, c'est ce que Léonie lui reproche. Et ce sentiment d'humiliation de la jeune fille est accentué par l'apparente indifférence du jeune paysan qui ne lui a pas fait la cour comme il est d'usage durant les quelques semaines séparant la demande et le mariage lui-même, ce qui leur aurait permis de mieux se connaître. Mais Martial est complexé par son handicap, qui l'isole de l'ensemble de la communauté et il a eu peur d'apparaître sous un mauvais jour; en outre, il travaille comme un forçat sur ses terres, du lever au coucher du soleil, et il n'a pas du tout réfléchi aux conséquences de son absence auprès de sa "promise"...

        Ce que je vais dévoiler ensuite ? Pour l'épisode 4, je l'ai un peu évoqué dans le début de ma commentaire, et pour l'épisode 5, la découverte de sa nouvelle maison par Léonie juste avant sa nuit de noces... wink2

    7
    Fanfani
    Jeudi 26 Juillet à 17:14

    Lu hier mais point commenté pour cause de prise d'otage familiale impromptue...

    Pauvre Martial ai-je envie de dire ! J'espère que Léonie se rendra vite compte que s'il s'était appliqué à tenter de la séduire avec son bégaiement, son statut social au ras des pâquerettes, sa rusticité et sa pauvre réputation, il n'avait aucune chance de s'attirer ne serait-ce qu'un regard de sa part. Alors qu'au final, il vaut certainement bien mieux que bien des hommes "respectables" de l'époque. Du coup je me dis qu'en homme éperdument amoureux, il a saisi là une belle occasion de pouvoir dévoiler ses sentiments en espérant gagner jour après jour l'amour de sa dulcinée en retour.

    Bon bref... on l'aura compris, je suis à fond dans la MartialTeam... vas-y bonhomme, tu vas la retourner comme une crêpe la Léonie he

    C'était encore un très très très bon moment de lecture !!! 

      • Vendredi 27 Juillet à 11:14

        Les prises d'otage familiale, c'est les meilleures... winktongue

        Bienvenue dans la #MartialTeam ! Moi aussi j'adore Martial ! Mais le pauvre, il va ramer avec sa dulcinée, je vous le cache pas ! Car Léonie ne va pas abandonner du jour au lendemain ses préventions contre lui...  Elle va réaliser progressivement la valeur de son mari... d'autres vont aussi lui faire prendre conscience de la chance qu'elle a... enfin, bref, leur relation va se construire pas à pas, parfois dans le chagrin, mais ensuite ce sera du solide de chez solide ! ^^

        Comment ça, il va la retourner comme une crêpe ? Hé oh, c'est sa soeur qui s'appelle Suzette, pas elle !! he

        En tout cas, merci de ta fidélité et de tes commentaires, c'est très motivant  !kiss

    8
    Lamé
    Vendredi 27 Juillet à 10:31

    Oh mais il a l'air adorable comme tout Martial <3  Je l'aime déjà (sauf si je me laisse berner par les apparences et qu'au fond, c'est effectivement un rustre qui va lui faire du mal, mais j'espère que non).  Par contre, pour Léonie, soit elle est dominée par ses préjugés, soit elle est puritaine,... soit les deux XD  Mais j'espère que ça va s'arranger, parce que là, j'ai envie de lui coller des baffes.  Je comprends sa situation et surtout, elle n'a pas eu le temps de se faire à l'idée, de se faire courtiser comme il faut par son futur mari, etc...  Mais bon, finalement, il est plutôt mignon et il a l'air terriblement amoureux d'elle. 

    J'ai un sentiment de nostalgie quand je lis le début de ton histoire, parce que mon arrière-grand-mère s'appelait Léonie et qu'elle me manque beaucoup <3

      • Vendredi 27 Juillet à 11:36

        Oui, Martial est un garçon adorable ! Alors, t'inquiète pas : il a les apparences d'un rustre, il s'exprime comme un rustre mais il a le coeur d'un prince... wink2

        Pour Léonie, disons, qu'elle est dominée par ses préjugés, ça, c'est indéniable, et pour le reste, toute l'éducation des filles était faite pour les garder vierges jusqu'au mariage (même si de plus en plus de médecins réclamaient pour elles une éducation sexuelle afin de les prévenir de la syphilis qui était l'un des grands problèmes de santé publique de l'époque - le plus scandaleux c'était que les maris qui avaient infecté leurs femmes interdisaient aux médecins de les traiter pour ne pas qu'elles apprennent leur infidélité !!!! mad) et donc, on faisait tout pour les détourner de leur propre corps (les filles changeaient de chemise en fermant les yeux, gardaient leur chemise pour se laver, même pour prendre un bain...)... Bref, Léonie est donc par la force des choses bridée par son éducation ! y'a plus qu'à espérer que Martial soit doué aux choses de l'amour... sarcastic

        Quelle chance tu as eue de pouvoir connaître ton arrière-grand-mère !! J'espère que Léonie, malgré ses débuts un peu agaçants, saura rendre à sa manière hommage à ton arrière-grand-mère... ^^

    9
    Vendredi 27 Juillet à 16:24

    Un mariage bien arrangé, une très belle mariée et un marié que l'on découvre une belle paire de moustaches et porteur d'un bégaiement encore plus accentué sans doute lié à l'émotion. il semble très épris et  amoureux , elle se méfie et marque son mécontentement,  j'espère que le gentilhomme comprendra, et  qu'il le sera jusqu'au bout gentilhomme.

    Elle pourra ainsi échapper à l'emprise de son père, allez un peu de bleu dans ce ciel gris qui devrait être blanc!

    Merci  pour ce bel épisode avec de belles images bien agréables à voir.

      • Samedi 28 Juillet à 10:31

        Merci beaucoup Mich-Utopia ! kiss

        Belle analyse de la situation et jolis mots pour la présenter... wink2

        Le bégaiement de Martial est véritablement un obstacle pour l'amélioration de leurs relations... Il aurait tant de choses à lui dire mais qu'il ne peut... Chacun est un peu prisonnier de lui-même l'empêchant de communiquer avec l'autre, elle dans ses préjugés et sa colère, et lui dans son trouble de la parole... 

        Mais vivre avec Martial va lui faire prendre conscience à quel point il est différent de son père, dans le bon sens du terme...

    10
    Dimanche 29 Juillet à 19:08

    Coucou Parthénia :)

    J'ai fait la curieuse , j'ai vu de belles images et j'ai eu envie de connaitre l'histoire  de ce mariage arrangé ... 

    Et moi qui ait du mal avec les histoires Sims  je me suis laissé emporter par le récit qui est  d'ailleurs très bien écrit ...alors que  te dire !

    Et bien je me suis régalée ...j'ai carrément plongé dans l'histoire . 

    Je pense que tout va s'arranger , on ne peut pas longtemps résister à un homme amoureux qui ne veut que votre bonheur et dans quelques temps je pense qu'elle ne se rendra même plus compte qu'il bégaye yes

    j'attends donc la suite  ...

    Amicalement 

    Nicole 

      • Lundi 30 Juillet à 09:02

        coucou Nicole,

        Je suis ravie que tu aies finalement été assez curieuse pour dépasser ton "désintérêt" naturel pour les histoires sims (et franchement je me sens super flattée...oops). Ca me touche beaucoup, merci !

        Tu as raison : l'amour sincère du jeune homme finira par triompher de tous les obstacles... même s'il reste à Martial et Léonie beaucoup de chemin à parcourir avant de parvenir à ce bonheur commun...

        Je ne sais pas si tu as lu toutes les majs déjà publiées et posté sur cet article  par hasard, mais au cas où ce ne serait pas le cas, la suite est ici...

        Encore merci de ton passage sur mon blog et de ton si gentil commentaire !

        Je suis vraiment ravie que mon histoire ait réussi à te plaire et capté ton attention...

        Passe une excellente journée !

        Amicalement,

        Parthenia

    11
    Lundi 30 Juillet à 12:07

    Bonjour Parthénia :)

     

    J'ai lu les premiers chapitres  d'un mariage arrangé  jusqu'au dernier   puisque je ne pouvais pas aller plus loin  ...est ce qu'il y en a d'autres que je n'aurai pas vu ? 

    Ce n'est pas du désintérêt  que j'ai pour les histoires sims  loin de là , j'ai parfois du mal à accrocher , tu vois c'est  comme lorsqu'on ouvre un livre et qu'au bout de quelques pages on sait que l'on ira pas plus loin .

     

    Pourtant tu vois je suis une grande lectrice et  une  fan de littérature 

    J'ai commencé à écrire à l'age de 12 ans   

    En tous les cas je peux te dire que tu écris    très bien et  l' histoire  que tu nous raconte est vraiment  captivante  

    Merci pour ce bon moment que tu m'as fait passer et je reste curieuse d'en lire la suite 

    Amicalement 

    nicole 

     

     

      • Lundi 30 Juillet à 12:56

        Re-bonjour Nicole, :)

        Après avoir lu ton commentaire, je me suis rendu compte que j'avais oublié de mettre en fin d'article le lien pour l'épisode suivant, qui met en scène le repas de noces et la valse des jeunes mariés.

        Ce qui est bien avec les Sims, c'est que chaque joueur peut l'adapter à ses centres d'intérêts : construction, création de Sims, montage d'image, histoires, gameplay filmé... En tout cas, ça fait appel à notre fibre artistique, et c'est bien agréable...

        Je vois que nous avons plusieurs points communs : la lecture et l'écriture. Comme toi, j'ai commencé à écrire à 12 ans, jusqu'à ce que j'entre dans la vie active en fait. J'ai alors arrêté d'écrire pendant 15 ans avant de m'y remettre peu après la sortie des Sims 2... Je trouve ce jeu vraiment très inspirant ! ^^

        Bonne journée à toi !

        Parthenia

        PS : aimant l'écriture, tu n'as jamais eu envie d'écrire des histoires Sims ?

    12
    Mardi 31 Juillet à 18:51

    Coucou Parthénia ;) 

    Oui j'ai écrit longtemps et puis la vie  active  a fait que je n'avais plus trop de temps  mais je me suis remise  à la retraite et  après le décès de mes parents j'ai eu envie de reprendre la plume  pour raconter combien mon enfance a été heureuse , je leur devais bien cela  à eux qui ont tant fait pour moi ...

    Et puis le plaisir  de l'écriture  n'est jamais perdu ...j'ai continué .

    Et je suis redevenue cette petite fille avec la tête pleine de rêves  lorsque j'ai découvert les sims 3 

    Voilà pourquoi

     https://tracesdenotreenfance.blogspot.com/2010/07/nicole-les-decoupages.html

    Et depuis je joue .

    Je te souhaite de passer une belle soirée 

    Amicalement 

    Nicole 

     

      • Jeudi 2 Août à 10:55

        Coucou Nicole :)

        Merci beaucoup pour le lien !! kiss

        Quelle belle idée tu as eue là ! C'est un bel hommage que tu rends ainsi à tes parents...

        Je lirai avec plaisir ces souvenirs d'enfance.

        Belle journée à toi !

        Amicalement,

        Parthenia

    13
    Jeudi 2 Août à 12:35

    Coucou ,

    C'est juste un travail de mémoire , une trace laissé   pour mes enfants ... 

    Je ne sais pas si tu as vu nous sommes deux habitantes sur ce blog , nous allions à la même petite  école mais nous racontons chacune nos propres souvenirs d'enfance et même si nous en avons en commun au sein de l'école et bien ils sont différents  dans nos familles 

    Au départ nous avions décidés de rendre un hommage à une petite école ou nous étions très heureuses  et puis de fil en aiguille  l 'envie nous est venue  de raconter notre enfance en dehors de l'école  , nos parents , nos grands parents ....

    Bonne journée à toi aussi , il fait plus de 40° chez moi aujourd'hui ! dur à supporter 

    Amicalement 

    Nicole 

      • Vendredi 3 Août à 13:15

        coucou Nicole,

        C'est bien de laisser une trace pour les générations suivantes ! Je regrette que mes grands-parents ne l'aient pas fait...

        C'est vraiment sympa cette association, et dès que j'ai un peu plus de temps (j'espère dimanche ! ), j'explorerai davantage votre blog.

        Bonne journée à toi ! Chez moi, le temps est toujours aussi ensoleillé, même s'il fait un chouïa moins chaud que chez toi... wink2

        Amicalement,

        Virginie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :