•  

    La jeune femme le regardait maintenant sans chercher à dissimuler son angoisse croissante.

    - Oh non, cria-t-elle avec désespoir. J'ai... j'ai... j'ai tout oublié de moi !!!!!!!!!!!!!!!!


    ________________________________________________________

     

    Fannykaya : ça me fait plaisir que tu trouves du charme à  Lélio... ;) et merci
    infiniment pour tes compliments... ça me touche beaucoup !!

     

    Silfy : des photos sur l'ancien site ? quelles photos ? lol... merci d'être
    toujours fidèle à  mon histoire... malgré l'attente entre les
    MAJS !!! {#}{#}

     

    Try-to-Remember :
    eh bien, on peut dire que tu n'es pas avare en coms !!! {#}... en tout cas, merci !!! oui, je suis
    assez minimaliste en terme de téléchargements... mais j'essaierai
    de m'améliorer par la suite !!! ce qui est sûr, c'est que tu
    pourras effectivement me compter parmi tes lecteurs : comme je te
    l'ai dit sur ton blog, j'ai trouvé ton premier article très
    accrocheur et dès que j'ai un peu plus de temps, je me ferai un
    plaisir de lire la suite !!! {#}

     

    Labuse : merci beaucoup d'avoir pris le temps de laisser un si gentil commentaire
    !! et à  bientôt peut-être...

     

    Sucréomiel : waouh !!! ça me fait chaud au coeur de constater que je m'améliore au
    niveau des photos ! Merci pour tes encouragements !!
    {#} Concernant la villa, c'est une maison
    téléchargée mais j'ai refait la décoration intérieure et celle du
    jardin et de la piscine !!! ;)

     


    ________________________________________________________

     

    Je profite de ma réponse aux commentaires pour vous avertir
    qu'il n'y aura pas de maj dans l'immédiat... ... *pas taper, Silfy, pas taper... {#}*

     

    mais en ce moment je travaille sur un projet collectif
    qui... euh... a pris du retard à  cause de moi... {#}
    *c'est horrible, je suis un véritable boulet !!!*

     

    Par contre, la bonne nouvelle, c'est que je devrais bientôt
    avoir terminé ma participation à  ce projet... et donc, dans la
    foulée (ou la quasi foulée) je pourrais me consacrer davantage à
    Lélio !!!

     

    Voilà ... merci pour votre infinie patience et bonnes
    vacances à  celles qui les ont !!!

    Pin It

    9 commentaires
  •  

    Sans comprendre pourquoi, elle se sentait gauche et mal à l'aise. Cette sensation désagréable, de ne plus maîtriser son destin et de se sentir vulnérable, perdurait depuis son réveil.

    Lélio perçut le malaise de la jeune femme et tenta de l'apaiser.

    - Y a-t-il quelqu'un que vous ayez envie de joindre pour le rassurer sur votre état et l'nformer du lieu où vous vous trouvez ?

    L'inconnue secoua seulement la tête en signe de dénégation, les sourcils froncés et la mine anxieuse, comme si elle essayait de se remémorer un détail d'une extrême importance.

    - Pardonnez-moi, je manque à  tous mes devoirs, je ne me suis pas présenté : je m'appelle Lélio Lestoile, et vous ?

    L'expression de panique s'accentua davantage !
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Quand elle sortit de la chambre, elle partit à  la recherche de Lélio qu'elle trouva assis sur un canapé du salon de jardin, un livre entre les mains. En l'entendant arriver, il referma le livre d'un geste sec et l'invita à  le rejoindre. La jeune femme sentit le long regard appréciateur qu'il posa sur sa silhouette et ce regard la troubla. Cela faisait longtemps qu'un homme ne l'avait détaillée de
    la sorte. Tiens, oui ? Depuis quand n'avait-elle pas été caressée par un regard masculin aussi flatteur ?

    Elle ne se souvenait pas.
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Elle sortit revigorée de son bain et de bien meilleure humeur. Elle se dirigea vers l'armoire, une serviette de bain ceignant sa poitrine et tomba en admiration devant la garde-robe de Texas : ce n'était que vêtements de marque aux tissus somptueux. Elle palpait doucement les matières luxueuses quand sa main s'arrêta instinctivement sur un fourreau de satin rouge, le caressa presque rêveusement. Cette robe lui évoquait quelque chose de lointain ! mais quoi ? Son choix en tout cas était fait.
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Après avoir répandu dans l'eau chaude de l'essence de jasmin, la jeune femme s'y glissa avec volupté, savourant la caresse de la mousse contre sa peau irritée. Elle se savonna doucement, chassa minutieusement jusqu'au plus minuscule grain de sable puis s'accorda quelques minutes de parfait bien-être, immobile, les yeux clos.

    Un air de musique enjouée lui parvint... Funky à  souhait... Mais il lui était complètement inconnu !
    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Lélio passa la tête à  travers l'arche.

    - Bonjour, mademoiselle, êtes-vous visible ?

    - NON !!! cria la jeune femme en essayant de cacher dans un geste dérisoire sa nudité.

    Lélio tourna courtoisement le dos pour ménager sa pudeur.

    - J'ai pensé que vous aimeriez prendre un bon bain moussant avant de déjeuner. J'ai laissé des serviettes et des sels de bain sur le rebord de la baignoire. Et... euh... vous pourrez farfouiller dans l'armoire de mon amie pour vous choisir une tenue...euh.. un peu plus décente !

    - C'est très aimable à  vous ! Mais vous êtes sûr que votre amie ne verra aucun inconvénient à  ce que je lui emprunte des vêtements ?

    - N'ayez aucune crainte à ce sujet : Texas a pour principe inébranlable de ne porter ses habits qu'une seule et unique fois. Ensuite, elle en fait don à des associations caritatives ! Au contraire, vous lui rendrez service en la débarrassant de ses « vieilles » guenilles !
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le reflet qu'elle découvrit dans le miroir assombrit son humeur, déjà  maussade. Ses cheveux pendaient en mèches lourdes et poisseuses et il lui semblait être couverte de sable.

    Elle s'apprêtait à  saisir la brosse posée sur la coiffeuse quand elle suspendit brusquement son geste : elle avait avancé la main gauche mais ne savait plus si c'était sa main usuelle.
    Etait-elle droitière ou gauchère ? Comment pouvait-elle venir à douter d'un geste si naturel et spontané ? Choisissant finalement la main droite, elle commença à  démêler ses cheveux gluants avec des gestes lents et maladroits.
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Elle avait l'impression que son corps n'était plus qu'une immense courbature comme si on l'avait roué de coups ou comme si elle avait dû fournir des efforts physiques dont elle n'avait pas l'habitude. Elle tenta de réunir assez d'énergie pour se lever et marcher jusqu'à  la coiffeuse. Enfin, après de longues minutes, elle se glissa hors du lit et fit quelques pas chancelants.
    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Alors que la matinée était déjà  bien avancée, l'inconnue ouvrit les yeux et découvrit les murs roses de la veille.

    Ainsi, elle n'avait pas rêvé.

    Le fauteuil près du lit était vide mais elle entendit au loin un homme chantonner. La réalité de sa situation la rappela douloureusement à  l'ordre : ses blessures se ravivaient, lui arrachant un sanglot. Son visage lui paraissait être une immense plaie craquelée et chaque respiration attisait la brûlure de sa gorge gercée.

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lélio, de son côté, eut bien du mal à  s'endormir ! Tout d'abord, il chercha longtemps une position propice à l'assoupissement dans l'inconfortable fauteuil qu'il avait rapproché du lit. Ensuite, le sommeil agité de l'inconnue le tirait par intermittence de sa torpeur. La jeune femme semblait la proie de violents cauchemars et murmurait des paroles sans suite, mais tellement incompréhensibles qu'ils ne permettaient pas d'appréhender le mystère de cette femme.

    Enfin, au chant du coq, Lélio s'endormit profondément !
    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires